Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Frais de port offerts pour toute commande au dessus de 150 euros en France métropolitaine

Si besoin, contactez notre service client : 01 80 81 40 60 📞 Ouvert de 10h à 16h

Utilisez le code promo BIENVENUE10 pour -10% sur votre première commande !

Panier 0

Votre commande est qualifié pour la livraison gratuite Vous êtes à €150 de la livraison gratuite
Plus de produits disponibles à l'achat

Produits
Produits complémentaires
Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Sopk et Acné hormonale : traitements naturels et alimentation

Sopk et Acné hormonale :  traitements naturels et alimentation - Imane Harmonie

L'Acné Hormonale - SOPK : La comprendre et la traiter. 

Souffrir du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) n’est en rien plaisant. Parmi les nombreux symptômes désagréables, l'acné est l'un des plus perturbants, rivalisant avec l'infertilité et l'hirsutisme . Cet article explore la relation entre le SOPK et l’acné hormonale, et propose des conseils pratiques pour gérer efficacement cette condition.

Le SOPK est causé par un déséquilibre hormonal qui provoque une augmentation des niveaux d'hormones masculines ( hyperandrogénie ) , telles que la testostérone. Cette condition stimule la glande sébacée de la peau à produire plus de sébum que nécessaire, ce qui obstrue les pores et crée un environnement propice aux éruptions cutanées. 

Pour lutter contre l'acné hormonale, il est important de travailler sur l'équilibre hormonal de votre corps en adoptant une alimentation saine et équilibrée, en gérant votre stress et en veillant à un sommeil suffisant. C'est l'une des premières étapes à entreprendre.

Qu'est-ce que l'acné hormonale ?


L'acné hormonale, est définie comme une "acné causée par des facteurs génétiques et hormonaux qui provoquent des éruptions cutanées bien après la puberté et l'adolescence". Ce type d'acné se manifeste généralement après la vingtaine.

Les hormones reproductives telles que les œstrogènes, la progestérone et la testostérone jouent un rôle spécifique dans ce type d'acné. Bien que l'acné de l'adulte puisse toucher les deux sexes, elle affecte plus souvent les femmes, car elle est souvent liée aux changements hormonaux du cycle menstruel, de la ménopause et de la grossesse, selon l'American Academy of Dermatology Association.


Identifier l'acné Hormonale 


Comment reconnaître les signes de l'acné hormonale ? Voici quelques indices qui peuvent vous aider :

  • Microkystes  : Des kystes douloureux qui se présentent sous la forme de bosses profondes sous la surface de la peau, qui ne peuvent pas être facilement "éclatés" ou extraits.
  • Boutons sur le menton et la mâchoire : Des boutons, voire des kystes douloureux, qui apparaissent fréquemment sur la partie inférieure du visage, en particulier sur le menton et la mâchoire, ainsi que parfois sur le cou, les épaules et le dos.
  • Une peau qui paraît plus grasse et plus brillante.
  • Des boutons qui ont tendance à apparaître à la même période chaque mois, souvent en corrélation avec le cycle menstruel chez les femmes.
  • Des boutons qui se forment régulièrement aux mêmes endroits, car certains pores ont tendance à s'élargir, ce qui les rend plus susceptibles de s'infecter et de s’enflammer.
  • Boutons sur le front et les joues : Les éruptions peuvent également apparaître sur ces zones, aggravées par le sébum et les bactéries.

Les Causes de l'acné Hormonale 

Les causes de l'acné hormonale peuvent inclure :

Les Hormones :

  • Un taux élevé d'androgènes, comme la testostérone, est l'une des principales raisons de l'acné chez les femmes atteintes de SOPK. Les androgènes stimulent la production de sébum et altèrent sa composition lipidique, ce qui peut déséquilibrer les bactéries cutanées. Si les bactéries "nuisibles" dominent, une inflammation se produit, causant les rougeurs autour des boutons. Les bactéries peuvent également modifier la structure des cellules de la peau, bloquant ainsi les pores.

  • Résistance à l’insuline La plupart des femmes atteintes de SOPK présentent une résistance à l'insuline, signifiant que leur corps réagit moins efficacement à cette hormone régulant le stockage des glucides. L'insuline stimule la production de lipides par les glandes sébacées, et une hyperglycémie peut intensifier cette réponse. De plus, l'hyperglycémie favorise la production d'androgènes, exacerbant ainsi l'acné.

  • Acné pendant l'ovulation et avant les règles : Les variations hormonales liées au cycle menstruel de la femme. Les éruptions cutanées sont plus susceptibles de se produire avant les règles ou parfois pendant l'ovulation, des moments où les niveaux d'hormones augmentent.
    • Acné autour de l'ovulation

      L'ovulation, qui se déroule en moyenne 11 à 16 jours avant les règles, peut être une période où l'acné apparaît en raison des changements hormonaux importants. Les niveaux d'oestrogènes et de testostérone atteignent leur maximum, ce qui peut entraîner une production excessive de sébum et des éruptions cutanées.

    • Acné avant les règles

      L'acné avant les règles est souvent associée au syndrome prémenstruel (SPM). Dès l'ovulation, la progestérone commence à augmenter, jouant un rôle crucial dans la régulation de la température corporelle et la gestion du SPM. Un déséquilibre en progestérone peut entraîner une recrudescence de boutons.

    • Acné persistante tout au long du cycle

      Si vous avez de l'acné tout au long du cycle, il est essentiel d'en investiguer les causes profondes. Cela peut inclure des carences nutritionnelles, le SOPK , des troubles thyroïdiens, ou une mauvaise élimination des toxines.

  • Les effets sur les niveaux d'hormones causés par la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.
  • La ménopause, qui réduit la production d'œstrogènes et de progestérone.
  • Les facteurs génétiques, car la plupart des types d'acné ont tendance à être héréditaires.
  • Le stress, qui peut affecter la production d'hormones.
  • Les contraceptifs hormonaux, en particulier pendant la période initiale d'utilisation.


Si l'acné causée par le SOPK peut affecter votre confiance en vous, votre humeur et votre bien-être général, il existe heureusement de nombreuses méthodes pour la gérer. Pour ce faire, vous devrez adopter une approche holistique et intégrative en abordant cette problématique de l’intérieur. 

Comment l’alimentation peut-elle améliorer l’acné hormonale ? 

L'insuline étant sécrétée en réponse à l'alimentation, ce que tu manges peut influencer ton acné. Bien que les études scientifiques ne soient pas unanimes sur le rôle exact de l'alimentation, certaines tendances se dégagent.

Facteurs aggravants de l'acné Hormonale 

La consommation d'aliments à index glycémique élevé, comme ceux de type fast-food et les boissons sucrées, pourrait aggraver l'acné. Le chocolat et certains produits laitiers sont également à surveiller, car le lait contient des molécules bioactives et des hormones susceptibles d'influencer les voies métaboliques menant à l'acné.

L'alimentation à Indice glycémique bas et son effet sur l'acné hormonale et la résistance à l'insuline Les changements alimentaires peuvent jouer un rôle important dans la gestion de l'acné liée au SOPK. Il est maintenant largement admis que les aliments à indice glycémique élevé peuvent provoquer des poussées d'acné en augmentant le taux de sucre dans le sang et en provoquant une inflammation dans le corps. Une étude contrôlée publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition a montré qu'un régime à faible indice glycémique peut réduire l'acné de manière significative. Pour cela, vous devriez privilégier les aliments à faible indice glycémique, comme le quinoa, les pois chiches, les lentilles, le riz brun, les flocons d'avoine et le pain aux céréales germées. Tout en limitant votre consommation d'aliments transformés et hautement raffinés.

Facteurs protecteurs

À l'inverse, une alimentation riche en oméga-3 semble réduire l'acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. La consommation de fruits et légumes est également bénéfique. Pour gérer la résistance à l'insuline, privilégier les aliments Neptune - 1 mois Omega-3 Epax® - Imane Harmonie faible index glycémique et combiner glucides, protéines et graisses dans les repas peut ralentir l'absorption des glucides et éviter une production excessive d'insuline.

Acné et Oméga 3 :  Une étude de l'académie d'Oxford démontre qu'une alimentation à IG bas pendant 12 semaines. Elle permet de réduire significativement le nombre de lésions chez les personnes acnéiques. de limiter les lésions inflammatoires en augmentant ses apports en oméga-3 et en veillant à avoir un bon rapport oméga-3/oméga-6.

 

Le système digestif et acné


L'alimentation peut également affecter votre système digestif, qui à son tour peut avoir un impact sur la peau. Des recherches récentes ont suggéré que la perméabilité intestinale pourrait être à l'origine des poussées d'acné. La perméabilité intestinale serait accrue chez les personnes atteintes d'acné. Les aliments probiotiques peuvent être un traitement prometteur pour les boutons persistants, car ils soutiennent la santé intestinale. Les aliments fermentés comme le kéfir, la choucroute, le miso, le kombucha et le kimchi contiennent des bactéries bénéfiques pour la santé intestinale. Tandis que les aliments riches en fibres comme les fruits, les légumes, les légumineuses, les haricots et les céréales complètes nourrissent et entretiennent vos bactéries intestinales.

Les traitements pour l'acné Hormonale 

Traitements pour l'acné hormonale

  1. Antibiotiques pour l'acné hormonale 

    • Antibiotiques oraux : Comme la doxycycline ® et la minocycline ®, ils sont souvent prescrits pour réduire les bactéries et l'inflammation. Cependant, ils ne traitent pas directement les causes hormonales de l'acné.
    • Antibiotiques topiques : Comme la clindamycine ® , ils peuvent être appliqués directement sur la peau pour traiter les lésions inflammatoires de l'acné.
  2. Isotrétinoïne (Roaccutane) pour l'acné hormonale

    • L'isotrétinoïne est un traitement très efficace pour les cas d'acné sévère ou résistante aux autres traitements. Elle agit en réduisant la production de sébum, en diminuant la taille des glandes sébacées, en limitant la prolifération des bactéries et en diminuant l'inflammation.Ce médicament nécessite une surveillance médicale étroite en raison de ses effets secondaires potentiels, notamment la sécheresse de la peau, des lèvres, et des yeux, ainsi que des effets plus graves comme des anomalies congénitales, donc il est contre-indiqué chez les femmes enceintes.
  3. Traitements hormonaux

    • Contraceptifs oraux : Les pilules contraceptives combinées contenant des œstrogènes et des progestatifs peuvent aider à réguler les fluctuations hormonales et réduire l'acné.
    • Spironolactone ® : Un diurétique qui a des propriétés anti-androgènes, ce qui signifie qu'il peut aider à réduire les effets des hormones mâles (androgènes) qui contribuent à l'acné hormonale chez les femmes.

Autres Approches

  • Rétinoïdes topiques : Ces dérivés de la vitamine A (comme l'adapalène, le tazarotène) sont utilisés pour accélérer le renouvellement cellulaire et prévenir l'obstruction des follicules pileux.
  • Peroxyde de benzoyle : Un agent antibactérien qui aide à réduire les bactéries responsables de l'acné et l'inflammation.
  • Thérapies physiques : Les traitements comme les peelings chimiques, les traitements au laser ou la lumière LED peuvent également être bénéfiques pour certains patients.

 

Les compléments  anti-androgéne pour réduire l'acné Hormonale 

Des suppléments tels que le zinc, le myo-inositol et la L-théanine peuvent aider à équilibrer les niveaux hormonaux. Le zinc, par exemple, possède des propriétés anti-inflammatoires et peut réduire la production de sébum. La liste de l'ensembles des compléments anti androgène est disponible sur notre blog ( saw palmetto ..

 

Venus - 1 mois - Acné - Imane Harmonie

Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau complément alimentaire,  qui a été spécialement formulé pour aider à réduire l'acné. Ce complément alimentaire est formulé avec des ingrédients brevetés qui sont spécialement conçus pour aider à maintenir une peau saine et équilibrée.

Vénus est une formule unique qui contient la L-glutamine, le sélénium, la N-acétylcystéine, l'extrait de curcuma, le Digezyme, le zinc, la quercétine, la poudre de chlorella, tous connus pour leurs bienfaits sur la peau.

Discutons maintenant les composants de Vénus et de leur capacité à améliorer l’acné !


L-Glutamine: L'un des ingrédients clés de Vénus est la L-glutamine.
L-Glutamine est un acide aminé qui est présent dans de nombreux aliments et joue un rôle important dans la production de collagène. Il est souvent utilisé comme complément alimentaire, une protéine essentielle pour la santé de la peau. Il est connu pour aider à maintenir la santé de la peau en réduisant l'inflammation et en augmentant la production de collagène.
L'inflammation est souvent associée à l'acné, c'est pourquoi la L-glutamine peut aider à réduire les symptômes de l’acné.

DigeZyme® : Digezyme est un mélange d'enzymes digestives qui peut aider à améliorer la digestion et l'absorption des nutriments. Cela peut aider à améliorer la santé globale de la peau en permettant une meilleure absorption des nutriments qui sont bénéfiques pour la peau. Une meilleure digestion peut également aider à éliminer les toxines de l'organisme, ce qui peut contribuer à la réduction de l’acné.

Curcumin Phytosome® : Le curcuma est une épice courante utilisée dans de nombreux plats. Il a également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydants, ce qui en fait un ingrédient populaire dans les produits de soins de la peau. L'extrait de curcuma peut aider à réduire l'inflammation de la peau, ce qui peut aider à prévenir l'acné. Il peut également aider à prévenir les dommages causés par les radicaux libres et à améliorer la santé globale de la peau.

Sélénium : Le sélénium est un minéral essentiel que l'on trouve dans de nombreux aliments. Il est important pour la santé de la peau car il aide à réduire l'inflammation et protège contre les dommages causés par les radicaux libres. Ils peuvent endommager la peau et contribuer à l'acné.

Le chardon-Marie (Silybum marianum) : Le chardon-Marie contient une substance appelée silymarine, qui a des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Ces propriétés peuvent aider à réduire l'inflammation associée à l'acné et à protéger la peau contre les dommages causés par les radicaux libres. De plus, le chardon-Marie peut aider à réguler les hormones qui peuvent contribuer à l'apparition de l'acné.

N-Acétylcystéine : La N-Acétylcystéine est un acide aminé qui est souvent utilisé comme traitement pour les troubles respiratoires. Cependant, il peut également être bénéfique pour la peau.
La N-Acétylcystéine aide à réduire l'inflammation de la peau et peut aider à prévenir les éruptions cutanées. Il est également bénéfique pour la santé globale de la peau car il agit comme antioxydant et protège contre les dommages causés par les radicaux libres.


La chlorelle : La chlorelle est bénéfique pour la santé de la peau grâce à ses propriétés détoxifiantes, rendues possibles par sa membrane absorbante, la sporopolleine, qui attire et élimine les polluants tels que les métaux lourds et les pesticides présents dans notre environnement. Elle est ainsi recommandée en cas d'acné ou de névrodermite, et peut être utilisée sous forme de masque ou de poudre.
La chlorelle est également riche en oligo-éléments antioxydants tels que le sélénium, le fer et le zinc, ainsi qu'en CGF (Chlorella Growth Factor), un facteur de croissance unique qui contribue à régénérer les cellules de la peau et à retarder son vieillissement. 
Les protéines et les acides aminés qu'elle contient protègent également le collagène et l'élastine de la peau, tandis que la chlorophylle stabilise le collagène et lutte contre les radicaux libres. 
Enfin, le potassium, le calcium et le magnésium présents dans la chlorelle nourrissent et embellissent la peau.


La Quercétine : La Quercétine possède des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui aident à réduire l'inflammation et le stress oxydatif associés à l'acné. Des études ont également suggéré que la Quercétine aide à réguler la production de sébum, qui est souvent en excès chez les personnes atteintes d'acné.


La Niacine (Vitamine B3)  : La Niacine, également connue sous le nom de vitamine B3, est souvent utilisée pour traiter l'acné hormonale  en raison de ses propriétés anti-inflammatoires.  En effet, la Niacine peut réduire l'inflammation et l'irritation de la peau, ce qui peut aider à atténuer les symptômes de l'acné, tels que les rougeurs et les boutons.
La Niacine peut être prise sous forme de complément alimentaire, ou appliquée directement sur la peau sous forme de crème topique.

En conclusion, l'acné hormonale se caractérise par l'apparition de boutons enflammés et douloureux qui surviennent bien après l'adolescence, souvent localisés autour du menton, de la mâchoire et du cou. 
Cette forme d'acné est déclenchée par des facteurs génétiques et hormonaux, tels que les variations des taux d'hormones sexuelles comme l'œstrogène, la progestérone, la testostérone et le cortisol, qui peuvent être influencées par des facteurs tels que le stress, le cycle menstruel, une alimentation inadéquate, la grossesse, la ménopause, la fluctuation importante du poids ou l'activité physique.

Besoin de plus d'informations ?

Imane notre naturopathe spécialisée en SOPK vous propose des consultations téléphoniques pour discuter de vos problématiques personnelles.