Inositol,  SOPK et  Fertilité : Comprendre et Traiter les Symptômes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est une affection courante qui affecte environ 10% des femmes en âge de procréer. Les symptômes du SOPK peuvent inclure des cycles menstruels irréguliers, une prise de poids, une résistance à l'insuline, de l'acné et des problèmes de fertilité. L'inositol, un nutriment de plus en plus populaire, a montré des résultats prometteurs pour aider à gérer les symptômes du SOPK et améliorer la fertilité. Dans cet article, nous explorerons comment l'inositol peut être bénéfique pour les femmes atteintes de SOPK.

Comprendre le SOPK

Le SOPK est un trouble hormonal qui affecte la fonction ovarienne. Les principaux symptômes incluent :

  • Cycles menstruels irréguliers : Absence ou rares menstruations, ou encore menstruations très abondantes.
  • Hyperandrogénie : Excès d'hormones mâles (androgènes), pouvant entraîner de l'acné, une pilosité excessive et une perte de cheveux.
  • Ovaires polykystiques : Présence de nombreux petits follicules (kystes) dans les ovaires qui peuvent être détectés par échographie.

Ces symptômes peuvent conduire à des complications comme l'infertilité, le diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Il est démontré par des recherches prometteuses qu'il est possible de soutenir naturellement les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) en gérant leur taux d'insuline. Dans ce cadre, la myo-inositol et le D-chiro-inositol sont des composés intéressants qui méritent une étude plus approfondie.

L'Inositol : Qu'est-ce que c'est ?

L'inositol est un type de sucre naturellement présent dans le corps humain et dans certains aliments. Il existe sous plusieurs formes, les plus courantes étant le myo-inositol et le D-chiro-inositol. Ces deux formes sont souvent utilisées dans les compléments alimentaires pour traiter divers problèmes de santé, y compris le SOPK.

L'inositol est une vitamine appartenant à la famille du groupe B qui joue un rôle important dans le maintien de la structure et de l'intégrité des cellules. Il agit comme un agent lipotrope pour émulsionner les graisses, ce qui peut aider dans la gestion du poids et la redistribution des graisses corporelles.

Où Trouver l'Inositol

On trouve la myo-inositol dans les tissus humains ainsi que dans divers aliments, notamment :

  • Céréales complètes  non transformés (avoine, germe de blé, son)
  • Légumineuses (lentilles, pois chiches, les haricots lima)
  • Fruits (oranges, pamplemousses, melons, les raisins secs)
  • Légumes (choux, haricots)  
  • Noix et graines ( arachides)
  • La levure de bière
  • Mélasse non raffinée
  • Le foie 
  • la lécithine.

Le D-chiro-inositol n'est généralement pas présent en quantité suffisante dans l'alimentation. Toutefois, le corps humain peut le produire à partir de MYO grâce à l'action de l'enzyme épimérase.

Qu'est-ce que la myo-inositol et le D-chiro-inositol ?

La myo-inositol et le D-chiro-inositol, aussi appelés MYO et DCI, sont deux des neuf formes d'inositol étudiées pour leur capacité potentielle à aider les femmes atteintes du SOPK à mieux utiliser l'insuline. En effet, la résistance à l'insuline est fréquente chez les femmes souffrant de ce syndrome et peut engendrer des déséquilibres hormonaux ( 60% d’entres elles) . Le taux de MYO est plus élevé que celui de DCI dans chaque tissu du corps. Et le corps  produit du DCI au besoin.

Nous entendons souvent parler du Myo-Inositol dans la gestion des symptômes du SOPK. Cependant des études ont montré que le D-CHIRO Inositol a un impact non négligée sur de nombreux paramètre du SOPK. 

Les études:

En 2014, une étude publiée dans la revue Gynecological Endocrinology a cherché à évaluer l'effet du MYO et du DCI sur les femmes atteintes du SOPK. Cette étude a rassemblé cinquante femmes diagnostiquées cliniquement avec le syndrome des ovaires polykystiques, qui ont été réparties en deux groupes. Pendant six mois, 25 femmes ont reçu 4 grammes de myo-inositol et 400 microgrammes d'acide folique par jour, tandis que les 25 autres femmes ont reçu 1 gramme de D-chiro-inositol et 400 microgrammes d'acide folique par jour.

Les résultats:

Les femmes du groupe DCI/acide folique ont montré "une réduction statistiquement significative de la pression artérielle systolique, mais pas de la pression artérielle diastolique, une réduction statistiquement significative du score de Gallwey-Ferriman (une mesure de l'hirsutisme), de l'hormone lutéinisante (LH), de la LH/FSH ratio, des taux de testostérone totale, de la testostérone libre, de l'androsténédione, de la prolactine et de l'indice HOMA ».

Les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ont souvent des problèmes d'ovulation, de résistance à l'insuline et d'hyperandrogénisme.
Le MYO et le DCI sont des agents de sensibilisation à l'insuline qui aident à réguler la fonction reproductive globale lorsque les niveaux d'insuline sont équilibrés.
En combinaison, ces deux suppléments améliorent toutes les activités et ont donné de meilleurs résultats que lors de la prise d'un seul supplément, comme l'ont rapporté les résultats d'une étude menée par le PCOS Nutrition Center. 

Ces résultats sont d'une grande importance pour les femmes atteintes de SOPK car le syndrome est très courant chez les femmes en âge de procréer et peut avoir un impact significatif sur la fertilité et la qualité de vie. Et c'est également pour ca que nous avons intégré ces deux formes dans notre compléments alimentaire Luminaissance

Pack FIV - Imane Harmonie

 A quoi sert l'Inositol ? 

Inositol et perte de poids 

Le myo-inositol semble avoir un effet bénéfique sur la perte de poids chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), principalement grâce à son action sur la régulation de l'insuline et du métabolisme.

Voici un résumé des informations pertinentes sur le lien entre le myo-inositol et la perte de poids dans le SOPK :

  • Le myo-inositol est un agent naturel sensibilisant à l'insuline.
  • Il participe à la régulation de la glycémie et d'autres paramètres métaboliques.
  • Il contribue à la perte de poids chez les femmes atteintes du SOPK.
  • Le myo-inositol améliore l'hyperglycémie provoquée et diminue l'aire sous la courbe de l'insulinémie chez les femmes SOPK. En régulant mieux l'insuline, cela peut favoriser la perte de poids.

Le mécanisme d'action semble lié à l'amélioration de la sensibilité à l'insuline et de la régulation du métabolisme des glucides et des lipides par le myo-inositol. En réduisant la résistance à l'insuline, un facteur clé du SOPK, cela pourrait faciliter la perte de poids chez ces patientes.

Le myo-inositol seul ne suffit pas pour une perte de poids significative il doit être combiné à d'autres mesures comme un régime alimentaire et de l'exercice physique. Des études supplémentaires seraient nécessaires pour quantifier précisément son impact sur la perte de poids dans le SOPK.

Régulation de l'insuline

Les femmes atteintes de SOPK souffrent souvent de résistance à l'insuline, ce qui signifie que leurs cellules ne répondent pas bien à l'insuline. Cela peut entraîner une augmentation de la production d'insuline, ce qui aggrave les symptômes du SOPK. L'inositol améliore la sensibilité à l'insuline, aidant ainsi à réguler les niveaux de glucose sanguin et à réduire la production excessive d'insuline.

Réduction des androgènes

L'inositol aide à réduire les niveaux d'androgènes dans le corps, ce qui peut diminuer les symptômes comme l'acné et l'hirsutisme (pilosité excessive).

Fertilité : Amélioration de la fonction ovarienne/ Ovulation et Inositol 

L'inositol peut favoriser des cycles menstruels réguliers et améliorer la qualité des ovocytes, augmentant ainsi les chances de conception. L'inositol joue donc un rôle crucial dans la fertilité, particulièrement chez les femmes atteintes de SOPK. En améliorant la sensibilité à l'insuline et en régulant les hormones, l'inositol peut favoriser une ovulation régulière. Des études ont montré que la prise d'inositol peut augmenter le taux de grossesse chez les femmes atteintes de SOPK.

Comparaison avec d'Autres Suppléments et Médicaments

Inositol ou Metformine

La metformine est un médicament couramment prescrit pour le diabète de type 2 et le SOPK, visant à améliorer la sensibilité à l'insuline. Bien que la metformine soit efficace, l'inositol est une alternative naturelle sans les effets secondaires potentiels de la metformine. Il est important d'en discuter avec votre médecin avant tout changement dans la prise de votre médication. 

Inositol ou Bérbérine

La bérbérine est un autre supplément utilisé pour améliorer la sensibilité à l'insuline et gérer les symptômes du SOPK. Tandis que la bérbérine est principalement utilisée pour le contrôle de la glycémie, l'inositol est également bénéfique pour la santé mentale et hormonale. Un article complet sur la berberine est a votre disposition sur notre blog

Pack Reboost - Imane Harmonie

 

Les Autres Bienfaits de l'Inositol

  1. Inositol et Perte de Poids :

L'inositol peut aider à la perte de poids en améliorant la sensibilité à l'insuline et en régulant les niveaux de glucose sanguin, ce qui est particulièrement bénéfique pour les personnes atteintes de SOPK.

2. Sommeil et Humeur

L'inositol régule les neurotransmetteurs comme la sérotonine, ce qui peut améliorer la qualité du sommeil et aider à réduire l'anxiété et la dépression.

3. Inositol et Ménopause

L'inositol peut aider à gérer certains symptômes de la ménopause, tels que les bouffées de chaleur et les troubles de l'humeur, en régulant les niveaux hormonaux.Le myo-inositol agit comme un messager secondaire essentiel dans les cascades de signalisation hormonale, y compris pour les hormones sexuelles comme la FSH

4. Inositol et Acné 

En réduisant les niveaux d'androgènes et en améliorant la sensibilité à l'insuline, l'inositol peut aider à diminuer l'acné hormonale.

5. Inositol et Thyroïde

En combinaison avec l'iode, l'inositol soutient le bon fonctionnement de la thyroïde et améliore la régulation hormonale. En effet, le myo-inositol est un messager secondaire essentiel dans les cascades de signalisation hormonale, y compris pour la thyréostimuline (TSH).

Conclusion

L'inositol est un complément alimentaire  polyvalent offrant de nombreux bienfaits pour la santé métabolique, hormonale et mentale. Pour les femmes atteintes de SOPK, l'inositol peut être un outil précieux pour gérer les symptômes et améliorer la fertilité. 

 

×