Maximisez vos chances de tomber enceinte naturellement avec le SOPK

J'ai reçu un diagnostic de SOPK (syndrome des ovaires polykystiques) en 2016. Heureuse maman de deux enfants, je partage une histoire similaire à celle de nombreuses de mes clientes, qui sont également tombées enceintes. L'objectif ici n'est pas de vous dire que mes clientes tombent enceinte mais plutôt que tomber enceinte avec le SOPK est possible, que ce soit naturellement ou grâce à laProcréation médicalement assistée (PMA) ou L'assistance médicale à la procréation (AMP). 

Le SOPK est une affection hormonale complexe qui touche jusqu'à une femme sur sept en âge de procréer. La plupart des femmes atteintes de SOPK présentent, des taux élevés d'une hormone qui provoque l'ovulation, appelée "hormone lutéinisante" (LH), et des taux réduits d'une hormone essentielle  au fonctionnement des ovaires des femmes, appelée "hormone folliculo-stimulante" (FSH). En tant que femme atteinte du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), vous pouvez rencontrer des difficultés pour tomber enceinte naturellement. Cependant, il existe des moyens d'augmenter vos chances. Cet article vous guide pour améliorer la qualité de vos ovocytes, comprendre et  booster l’ovulation.

Pourquoi tomber enceinte avec le SOPK est si difficile ? 

Le SOPK est un trouble hormonal courant qui peut entraîner des irrégularités menstruelles, des ovaires polykystiques (OPK )  et des problèmes d'ovulation. Toutefois, il ne rend pas la conception naturelle impossible. Avec des ajustements de mode de vie et des traitements appropriés, vous pouvez améliorer vos chances de concevoir.

En raison de ces déséquilibres hormonaux (trop d'androgènes, une LH trop haute.....). Les femmes atteintes du SOPK ont souvent des cycles menstruels irréguliers parce qu'elles n'ovulent pas ou n'ovulent qu'occasionnellement. Elles sont donc plus susceptibles d'avoir des difficultés à concevoir un enfant que les autres femmes. La bonne nouvelle c'est que les femmes SOPK ne sont pas stériles. 

Les symptômes du SOPK

Les symptômes du SOPK incluent des menstruations irrégulières, une prise de poids, une pilosité excessive, de l'acné.  Les causes exactes ne sont pas entièrement comprises, mais des facteurs génétiques, environnementaux et hormonaux peuvent y contribuer. Comprendre les causes potentielles de votre SOPK peut vous aider à prendre des mesures pour améliorer votre fertilité.

Comment suivre l'ovulation pour tomber enceinte avec le SOPK

Si vous avez le SOPK, vous savez probablement que prédire l'ovulation peut parfois être délicat. Avec le SOPK, plusieurs problèmes hormonaux sont possibles ; certains empêchent vos ovules de mûrir, tandis que d'autres peuvent altérer le moment de l'ovulation. En raison de cela, il est courant d'avoir des cycles menstruels plus longs avec des mois entre les périodes .  C'est souvent un signe clair que l'ovulation régulière ne se produit pas. Il est possible d'avoir le SOPK et d'ovuler régulièrement (reflété par des cycles réguliers), mais ce n'est pas le cas pour beaucoup de personnes, ce qui peut compliquer le suivi de l'ovulation.

SOPK avec des règles/ cycles réguliers :

Les bandelettes de test LH (hormone lutéinisante) ou test d'ovulation sont des outils de détection de l'ovulation utilisés par de nombreuses femmes pour identifier leur période de fertilité. Ces tests fonctionnent en détectant l'augmentation de l'hormone lutéinisante dans l'urine, une indication clé que l'ovulation est imminente. Utilisées correctement, les bandelettes de test LH peuvent aider à optimiser les chances de conception en identifiant les jours les plus fertiles du cycle menstruel.

Essayez d'utiliser des bandelettes de test LH à domicile pour voir si vous faites partie des cas de SOPK où l'ovulation se produit encore normalement. Si vous commencez à tester autour du neuvième jour du cycle et ne trouvez aucun pic de LH, essayez d'élargir vos jours de test. Testez deux fois par jour (matin et après-midi), en commençant quelques jours plus tôt et en terminant quelques jours plus tard. Si votre cycle a tendance à être plus long que les 28 jours considérés comme la norme, vous pouvez commencer à tester plus tard pour détecter ce pic. Si aucun pic n'est trouvé, il est temps de consulter votre médecin.

SOPK avec des règles/ cycles irréguliers :

Lorsque vous avez un cycle irrégulier, vous ne savez jamais vraiment quand vos règles vont arriver.  Ce qui peut rendre difficile l'utilisation desbandelettes de test LH (hormone lutéinisante) ou test d'ovulation pour détecter le pic de LH. Effectivement lorsque les cycles sont irréguliers, longs ou anovulatoires, il est difficile de distinguer sa période fertile et donc de programmer les rapports au bon moment.

Si vous avez plusieurs jours de pics LH positifs :

Un LH élevé est un signe courant du SOPK, donc il n'est pas rare que les femmes atteintes de SOPK aient un résultat positif au test de LH dans les urines . Mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il s'agit d'un pic de LH associé à l'ovulation. Des niveaux de LH positifs constants tout au long du cycle peuvent suggérer que vous avez un niveau de LH de base élevé. Un LH élevé sans vrai pic pour indiquer l'ovulation nécessitera l'utlisation d'autre méthode pour déterminer l'ovulation et l'analyse du cycle. 

C'est pourquoi nous pouvons souvent lire que les test d'ovulation ne fonctionnent pas sur les femmes SOPK. Mais comme vous pouvez le voir ici ce n'est pas à 100% vrai. 

Quelle méthode utiliser si les tests d'ovulation ne fonctionnent pas avec le SOPK ? 

La symptothermie repose sur la mesure quotidienne de la température basale du corps pour suivre le cycle menstruel. Chaque matin, prendre la température au réveil, avant de se lever. Pour obtenir des résultats fiables, mesurer la température à la même heure chaque jour avec un thermomètre précis (deux décimales). Utiliser la même méthode de mesure (rectale, vaginale ou orale) tout au long du cycle.

Après chaque mesure, noter la température dans une application de suivi de cycle ou sur une feuille  ( Moonly ) . Au début du cycle, les températures fluctuent (courbe "yoyo"), ce qui est normal. Après l'ovulation, la température augmente de 0,3° à 0,5° et reste élevée pendant au moins trois jours. Grâce à la progestérone sécrétée par le corps jaune après la libération de l’ovocyte.

En suivant cette méthode, il est possible de déterminer le moment exact de l'ovulation et d'évaluer si la phase lutéale est optimale . Elle doit etre d' au moins 11 jours avec une température élevée stable et avec pas ou peu de spotting . En cas de fluctuations importantes en phase lutéale, consulter un professionnel, car cela peut indiquer un déséquilibre hormonal.

60 % des femmes SOPK peuvent obtenir une ovulation spontanée en améliorant leur mode de vie et les compléments alimentaires peuvent vous aider 

Conseils pour maximiser les chances de tomber enceinte naturellement avec le SOPK

  1. Maintenez un poids santé : L'obésité peut aggraver les symptômes du SOPK et affecter la fertilité. Adoptez une alimentation équilibrée et faites de l'exercice régulièrement. Notre article sur le sujet pourra vous aider 

  2. Gérez votre stress : Le stress peut avoir un impact négatif sur la fertilité. Pratiquez la méditation, le yoga ou d'autres activités relaxantes. Le stress chronique perturbe l'équilibre hormonal en augmentant les niveaux de cortisol, l'hormone du stress. Et en réduisant les niveaux de gonadotrophines, essentielles à la régulation de l'ovulation chez la femme et à la production de sperme chez l'homme.

  3. Suivez un régime équilibré : Une alimentation saine et équilibrée peut aider à réguler les hormones et améliorer la fertilité. Optez pour des aliments riches en nutriments tels que les fruits, les légumes, les protéines maigres et les grains entiers. Je vous conseille en ce sens notre article de blog sur le sujet

  4. Identifiez votre période d'ovulation : Utilisez des méthodes comme la température basale du corps ou les kits de prédiction de l'ovulation pour déterminer votre période d'ovulation, ce qui est crucial pour planifier les rapports sexuels féconds.

  5. Faites de l'exercice régulièrement : L'exercice régulier peut aider à réguler les hormones et améliorer la fertilité. Optez pour des activités d'intensité modérée comme la marche, la natation ou le yoga.

  6. Évitez les substances toxiques : Évitez l'alcool, la nicotine et les drogues illicites, car elles peuvent affecter la fertilité.

Traitements médicaux pour le SOPK

  1. Stimulation ovarienne : La prise de médicaments pour stimuler les ovaires et favoriser l'ovulation peut être une option pour les femmes atteintes de SOPK qui n'ovulent pas régulièrement.

  2. Fécondation in vitro (FIV) : Cette technique de procréation assistée implique la fécondation des ovules en laboratoire. Puis, le transfert des embryons dans l'utérus. 

  3. Chirurgie ovarienne : Enlever les  follicules ou améliorer la réactivité des ovaires aux traitements de fertilité peut être nécessaire. C'est le drilling ovarien. 

Astuces supplémentaires pour améliorer la fertilité avec le SOPK

  1. Alimentation : Consommez des aliments qui favorisent la fertilité, comme ceux riches en antioxydants.

  2. Médecines alternatives : Considérez des thérapies comme l'acupuncture pour aider à équilibrer les hormones et améliorer la fertilité.

  3. Soutien émotionnel : Cherchez un soutien auprès de votre partenaire, de votre famille ou de groupes de soutien spécialisés.

  4. On est deux pour faire un bébé : Ne supposez donc pas que le SOPK est la raison pour laquelle vous n'arrivez pas à concevoir. Prenez rendez-vous pour faire également contrôler le sperme de votre partenaire. 

  5. Qualité de la glaire cervicale : Le SOPK peut provoquer des déséquilibres hormonaux qui modifient la qualité de votre liquide cervical. Rendant plus difficile la survie des spermatozoïdes. Les cellules qui tapissent le canal cervical sécrètent du mucus qu'on appelle la glaire. La consistance de cette glaire change au fil du cycle. En période de fertilité, la consistance et la structure de la glaire évoluent pour permettre au sperme de se rendre jusqu'à l'ovule.

La phase de préconception : 

Que vous souhaitiez arrêter la pilule ou si vous ne prenez pas de contraception hormonale :  La phase de préconception est PRIMORDIALE.  Elle  se définit comme les trois mois précédant la conception - et elle est plus importante que vous ne le pensez. Quelques changements de style de vie avant d'essayer activement peuvent faire toute la différence. Ils recommandent de suivre un régime alimentaire sain et équilibré. De boire moins d'alcool et de faire régulièrement de l'exercice pour aider à préparer votre corps.  Il est  conseillé de prendre des vitamines pré-conceptionnelles qui contiennent du N-Acetyl Cysteine, de l'acide folique méthylée et du zinc. Ces minéraux sont essentiels pour soutenir la grossesse. L'ensemble, de ces vitamines est présent dans notre complément Olympia .

Optimisez votre taux de vitamine D : Une carence en vitamine D a été liée à un "dysfonctionnement ovulatoire", qui est une ovulation anormale, irrégulière ou absente. Environ 67 à 85 % des personnes atteintes du SOPK présentent une carence en vitamine D. Une cure de Vitamine D est nécessaire pendant au moins 6 mois.  

FAQ sur la conception avec le SOPK

  1. Combien de temps pour tomber enceinte en moyenne ? La durée peut varier, mais en général, il est conseillé de consulter un médecin si vous ne concevez pas après un an de tentatives. Sachant que généralement nous n'avons ( avec ou sans SOPK) que 25% de chance de tomber enceinte a chaque cycle. 

  2. Clomid pour tomber enceinte : quand et comment le prendre ? Clomid est souvent prescrit pour stimuler l'ovulation. Il est généralement pris en début de cycle, mais suivez les instructions de votre médecin.

  3. Comment augmenter les chances de tomber enceinte ? Maintenez un mode de vie sain, suivez les conseils de votre médecin, et utilisez des méthodes pour suivre votre ovulation.

Conseils rapides pour tomber enceinte avec le SOPK

Si vous avez été diagnostiquée avec le SOPK, vous savez que cela peut prendre plus de temps pour certaines femmes atteintes de SOPK de tomber enceinte. Pour vous donner les meilleures chances possibles de tomber enceinte rapidement avec le SOPK, voici quelques conseils rapides :

Inverser la résistance à l'insuline

Les femmes atteintes de SOPK ont des problèmes de résistance à l'insuline, ce qui signifie que vos niveaux de sucre dans le sang sont élevés, tout comme votre niveau d'insuline, augmentant ainsi le risque de rencontrer des difficultés pour concevoir. Les médecins peuvent prescrire du Metformin  pour aider, mais ce médicament a de nombreux effets secondaires à considérer.

Dans un premier temps, essayez de réduire le sucre et les glucides raffinés de votre alimentation et assurez-vous de consommer suffisamment de protéines, de fibres et de graisses saines pour voir vos niveaux de sucre et d'insuline diminuer. Le myo-inositol s'est avéré efficace pour traiter la résistance à l'insuline chez certaines femmes atteintes de SOPK. 

Réduire le stress

Votre fertilité dépend de l'équilibre hormonal et du bon fonctionnement des glandes surrénales, mais l'hormone du stress, le cortisol, produite par vos glandes surrénales, affecte tous vos hormones. En réduisant et en prévenant activement le stress, vous pouvez augmenter vos chances de tomber enceinte. Essayez la méditation, le massage, le yoga, l'exercice, passer du temps avec des animaux ou socialiser — tout ce qui vous rend heureux ! N'hésitez pas dans ce cas a tester notre complément Ino stress pour vous aider a gérer votre stress. 

Suivre un régime anti-inflammatoire

Le régime alimentaire joue un rôle important dans l'augmentation de la fertilité et la gestion des symptômes du SOPK. Les femmes atteintes de SOPK peuvent connaître une inflammation plus élevée due aux androgènes élevés, qui encouragent à leur tour une production d'insuline accrue. Des niveaux d'insuline plus élevés contribuent à la prise de poids, ce qui ne fait qu'aggraver l'inflammation — un cercle vicieux !

Un régime anti-inflammatoire nourrira votre corps en équilibrant vos hormones et votre sucre dans le sang et en vous aidant à perdre du poids si nécessaire. Un régime anti-inflammatoire peut inclure :

  • Limiter la viande rouge
  • Éviter le sucre
  • Remplacer votre thé ou café quotidien par du thé vert
  • Manger du poisson riche en oméga-3 plusieurs fois par semaine (saumon ou thon par exemple)
  • Manger beaucoup de fruits et légumes
  • Utiliser des herbes et des épices en cuisine (gingembre, cumin, fenouil, feuilles de laurier, etc.)
  • Consommer des sources de graisses insaturées (comme les noix, les graines, l'huile d'olive)
  • Inclure des haricots dans votre alimentation (au moins une fois par semaine)

Pack Fertilité - Imane Harmonie

 

Conclusion

En adoptant une approche holistique de la santé et en travaillant en collaboration avec votre médecin, vous pouvez maximiser vos chances de concevoir naturellement malgré le SOPK. Prenez soin de vous et suivez ces conseils pour augmenter vos chances de concevoir. En conclusion vous pouvez tomber enceinte même si vous souffrez de SOPK

×