Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Frais de port offerts pour toute commande au dessus de 150 euros en France métropolitaine

Si besoin, contactez notre service client : 01 80 81 40 60 📞 Ouvert de 10h à 16h

Utilisez le code promo BIENVENUE10 pour -10% sur votre première commande !

Panier 0

Votre commande est qualifié pour la livraison gratuite Vous êtes à €150 de la livraison gratuite
Plus de produits disponibles à l'achat

Produits
Produits complémentaires
Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Troubles digestif, Dysbiose , Ballonnement et SOPK.

Troubles digestif, Dysbiose , Ballonnement et SOPK. - Imane Harmonie

Comprendre et Gérer les Troubles Digestifs, la Dysbiose et les Ballonnements liés au SOPK et aux Hormones

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) affecte de nombreuses femmes et s'accompagne souvent de troubles digestifs chroniques tels que ballonnements, alternance de diarrhée et constipation, ventre gonflé, et gaz. Cet article explore les causes de ces troubles, leur lien avec le SOPK, et propose des stratégies pour les gérer au quotidien. Comme si les règles irrégulières, l'acné et les problèmes capillaires ne suffisaient pas, les ballonnements constituent un autre symptôme fréquent du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Cet article vous guidera pour identifier et traiter les ballonnements liés au SOPK en découvrant leur véritable cause de ces troubles, leur lien avec le SOPK, et propose des stratégies pour les gérer au quotidien.

Le SOPK et les Troubles Digestifs Chroniques : Quelles sont les Causes ?

Qu'est-ce que le SOPK ?

Le syndrome des ovaires polykystiques est un dérèglement hormonal d’origine ovarienne ou centrale (provenant du cerveau), entraînant une production excessive d’hormones androgènes comme la testostérone. Cette augmentation des hormones masculines provoque divers symptômes :

  • Acné
  • Hyperpilosité
  • Perte de cheveux
  • Cycles menstruels irréguliers voire absents
  • Prise de poids et/ou difficulté à en perdre
  • Fatigue

Le SOPK est souvent accompagné d'une inflammation de bas grade, une inflammation chronique et silencieuse qui favorise la résistance à l’insuline et peut mener à des complications telles qu’un diabète de type 2.

L'Inflammation et trouble digestif du SOPK 

L'inflammation de bas grade est fréquente chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Cette inflammation est insidieuse car elle passe souvent inaperçue, étant souvent déclenchée par une mauvaise hygiène de vie, certains médicaments, le tabagisme, la pollution et les perturbateurs endocriniens. L'inflammation joue un rôle clé dans le SOPK car elle est liée à la résistance à l'insuline. Cependant, il est possible de souffrir d'inflammation sans présenter de résistance à l'insuline, ce qui rend essentiel de connaître les symptômes de l'inflammation.

 

trouble digestif, Sopk, ventre gonflé

Les symptômes de l'inflammation dans le SOPK 

L'inflammation chronique peut se manifester par divers symptômes, notamment :

  • Douleurs ou raideurs articulaires
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes de peau, comme l'acné ou l'eczéma
  • Prise de poids ou difficulté à perdre du poids
  • Fatigue chronique
  • Troubles de l'humeur
  • Infections fréquentes
  • Et bien d'autres !

Elément biologique ( prise de sang)  pour détecter l'inflammation

 

Nous pouvons utiliser plusieurs tests sanguins pour détecter l'inflammation, tels que :

  • Protéine C-réactive à haute sensibilité (HS-CRP) : le marqueur le plus courant et sensible de l'inflammation généralisée
  • Profil lipidique : des niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides sont liés à l'inflammation
  • Ferritine : des niveaux élevés peuvent indiquer une inflammation ou un stress oxydatif
  • Index oméga-3 : des niveaux faibles d'oméga-3 sont souvent corrélés à une inflammation accrue, il est donc important de se supplémenter en oméga 3 
  • Insuline : des niveaux élevés de cette hormone peuvent être un signe de résistance à l'insuline, associé à une augmentation de l'inflammation et à des difficultés à perdre du poids
  • Vitamine D : cette vitamine joue un rôle crucial dans la régulation du système immunitaire, et les carences sont souvent associées à une inflammation accrue, il est donc important de se supplémenter en vitamine D 

L'inflammation  est souvent favorisée par des troubles de la perméabilité intestinale causés par un déséquilibre du microbiote intestinal.

La Perméabilité Intestinale - Leaky Gut 

Le syndrome de l'intestin perméable, ou hyperperméabilité intestinale, se produit lorsque les jonctions de vos parois intestinales restent ouvertes, permettant à des particules de nourriture non digérées, des bactéries ou des toxines de passer dans votre circulation sanguine. Cela peut déclencher une réponse inflammatoire de votre système immunitaire, entraînant une multitude de problèmes de santé, y compris une aggravation des symptômes du SOPK.  Pour compliquer les choses, la pilule contraceptive est un traitement courant du SOPK, mais des études montrent qu'elle peut en fait contribuer à un microbiome déséquilibré et à une hyperperméabilité intestinale.

Perméabilité intestinale et trouble hormonaux et immunitaire 

Sous les cellules épithéliales de l'intestin grêle se trouve l'une des plus grandes concentrations de tissus lymphoïdes (tissus immunitaires) de l'ensemble du corps, appelée GALT (Tissu Lymphoïde Associé à l'Intestin). C'est dans cette zone que les cellules immatures du système immunitaire se développent et mûrissent. Ainsi, lorsque des particules telles que des aliments, des toxines environnementales et des microbes traversent librement l'intestin en raison d'un "intestin perméable", les cellules immunitaires peuvent ne pas se développer correctement en réponse à ces influences. De plus, lorsque ces particules entrent en contact direct avec les cellules immunitaires, elles déclenchent une réponse immunitaire, créant un état inflammatoire dans le corps. Il est également prouvé que l'intestin perméable joue un rôle crucial dans le développement de l'auto-immunité. 

Dysbiose : Déséquilibre du Microbiote Intestinale et SOPK 

Le microbiote intestinal est l'ensemble des micro-organismes vivant dans notre système digestif. Il joue un rôle crucial dans les fonctions digestives, métaboliques, immunitaires et neurologiques. Un déséquilibre du microbiote, appelé dysbiose, peut provoquer des symptômes digestifs et est souvent présent chez les femmes atteintes de SOPK. La dysbiose peut aggraver les symptômes du SOPK comme l'acné, la pilosité excessive et les déséquilibres hormonaux.

Voici quelques symptômes d'une dysbiose :

  • Déséquilibres hormonaux
  • Brûlures d'estomac fréquentes
  • Acné, eczéma ou autres problèmes de peau
  • Brouillard cérébral, difficulté à se concentrer
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil
  • Maladies fréquentes (tout, des rhumes aux infections à levures)
  • Dépression ou anxiété
  • Fatigue

Syndrome de l'Intestin Irritable ou Colon Irritable (SII)

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble gastro-intestinal qui touche jusqu'à 20 % de la population. Les personnes atteintes de SCI ressentent généralement un inconfort abdominal plusieurs jours par mois pendant au moins trois mois. Le diagnostic officiel de cette condition inclut également deux ou plusieurs des symptômes suivants au moins 25 % du temps :

  • Amélioration de la douleur lors des selles
  • Changement de la fréquence des selles (plus ou moins fréquentes que d'habitude)
  • Changement d'apparence des selles (molles ou dures)

Les symptômes courants du SCI incluent :

  • Diarrhée, constipation ou une combinaison des deux
  • Douleurs abdominales
  • Ballonnements
  • Gaz
  • Difficulté ou effort pour aller à la selle

Certaines études suggèrent que le SCI est en réalité causé par une dysbiose, . De même, la prolifération bactérienne dans l'intestin grêle (SIBO) est également suspectée d'être une cause du SCI, avec une étude rapportant que jusqu'à 78 % des patients atteints de SCI sont également positifs pour le SIBO.

Les autres causes de Troubles digestif et Ballonnement chez les femmes  SOPK.

Déséquilibres Hormonaux et Ballonnement 

Les hormones jouent un rôle crucial dans la régulation de nombreuses fonctions corporelles, y compris la motilité intestinale et la digestion. Les troubles hormonaux, tels que ceux observés dans le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou pendant la ménopause, peuvent donc avoir un impact significatif sur la santé digestive.

Les cycles menstruels irréguliers et l'absence d'ovulation peuvent conduire à une dominance en œstrogènes, contribuant aux ballonnements. Les hormones sexuelles féminines, dont les œstrogènes et la progestérone, peuvent inhiber les contractions des muscles intestinaux, favorisant la constipation. La chlorophylle en poudre est un allié de taille pour faire face à la constipation. 

Médicaments pour le SOPK

Des médicaments comme la metformine, souvent prescrite pour traiter la résistance à l’insuline, peuvent causer des ballonnements en perturbant le microbiote intestinal. Les pilules contraceptives peuvent également contribuer aux ballonnements.

Comment Réduire les Troubles Digestifs ?

Régime FODMAP et SOPK 

Si vous souffre de SII ou de SCI et que les douleurs  sont modérés à sévères, vous pourriez avoir besoin d'essayer temporairement un régime pauvre en FODMAP. Un régime pauvre en FODMAP est un régime d'élimination à court terme qui vous aide à identifier quels aliments aggravent vos symptômes gastro-intestinaux. FODMAP signifie « oligosaccharides fermentescibles, disaccharides, monosaccharides et polyols ». Essentiellement, certains aliments contiennent des niveaux plus élevés de FODMAP qui amènent vos bactéries intestinales à libérer un excès de gaz. En éliminant les aliments les plus riches en FODMAP, vous pouvez ressentir moins de symptômes digestifs.

Mais si vous ne souffrez pas de SII ou de SCI, une alimentation Anti inflammatoire est plus adaptée. 

Adopter une Alimentation Anti-Inflammatoire

Les bases de l'alimentation anti-inflammatoire

1. Fruits et légumes

Inclure une variété de fruits et légumes frais dans votre alimentation quotidienne est essentiel. Ils sont riches en antioxydants, vitamines, minéraux et fibres qui aident à combattre l'inflammation. Privilégiez des légumes verts à feuilles (comme les épinards et le chou frisé), les baies, les tomates, les carottes et les courges.

2. Grains entiers

Optez pour des grains entiers plutôt que des grains raffinés. Les grains entiers comme le riz brun, le quinoa, l'avoine et l'orge contiennent plus de fibres et de nutriments qui aident à réduire l'inflammation.

3. Protéines maigres

Choisissez des sources de protéines maigres telles que le poulet, la dinde, le poisson, les légumineuses et le tofu. Les poissons gras comme le saumon, le maquereau et les sardines sont particulièrement bénéfiques car ils sont riches en acides gras oméga-3, qui ont des propriétés anti-inflammatoires.

4. Matières grasses saines

Incorporez des matières grasses saines dans votre alimentation. Utilisez de l’huile d’olive extra vierge pour la cuisson et l’assaisonnement. Les noix, les graines (comme les graines de lin et de chia), les avocats et les poissons gras sont d'excellentes sources de graisses saines.

5. Épices et herbes

Les épices et les herbes ne sont pas seulement de bons moyens d'ajouter de la saveur à vos plats, mais elles ont également des propriétés anti-inflammatoires. Le curcuma, le gingembre, l’ail, le romarin et le thym sont particulièrement efficaces.

6. Aliments fermentés

Inclure des aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, la choucroute, le kimchi et le miso peut aider à maintenir un microbiome intestinal sain, ce qui est crucial pour réduire l'inflammation.

7. Limiter les sucres ajoutés et les aliments transformés

Évitez les sucres ajoutés et les aliments hautement transformés, qui peuvent contribuer à l'inflammation. Les boissons sucrées, les pâtisseries, les confiseries et les fast-foods devraient être consommés avec modération.

8. Hydratation

Boire suffisamment d'eau est essentiel pour maintenir une bonne santé globale et réduire l'inflammation. Essayez de boire au moins 8 verres d'eau par jour et limitez la consommation de boissons sucrées et alcoolisées.

9. Thé vert

Le thé vert est riche en antioxydants appelés catéchines, qui ont des propriétés anti-inflammatoires. Remplacer certaines de vos boissons habituelles par du thé vert peut être bénéfique.

    Les compléments alimentaires pour prendre soin de votre système digestif avec le SOPK : 

    • Les Omega 3 pour vous aider à réduire l'inflammation 
    • La Glutamine et le Gel d'aloé verra pour prendre soin de votre intestin et réduire la perméabilité intestinale 

    Probiotiques et SOPK 


    Les probiotiques  : peuvent améliorer la sensibilité à l'insuline en favorisant un microbiote intestinal sain et peuvent aider à réduire l'inflammation en modulant la réponse immunitaire et en rééquilibrant la flore intestinale.Intégrer des aliments fermentés comme le kombucha, le kéfir, le kimchi, le yaourt et la choucroute. La consommation de probiotiques peut entraîner certains troubles digestifs bénins, notamment des gaz, de la diarrhée passagère ou des maux de ventre modérés. Ces effets sont généralement temporaires et tendent à s'atténuer à mesure que votre corps s'adapte à l'introduction de ces nouvelles bactéries bénéfiques. 

    Cela se produit : 

    • Parce que les probiotiques modifient l'équilibre des bactéries dans votre intestin, ce qui peut entraîner une augmentation temporaire de la production de gaz.
    • Des maux de ventre ou des crampes abdominales légères peuvent survenir en début de traitement probiotique. Ces inconforts sont souvent temporaires et peuvent être réduits en ajustant la dose de probiotiques ou en les prenant avec de la nourriture.
    • Au début de la consommation de probiotiques, une irritation intestinale légère peut se produire. Cette réaction est souvent due à l'adaptation de votre système digestif à la nouvelle population bactérienne. Cette irritation est généralement passagère et devrait s'améliorer avec le temps.

    En suivant ces conseils, vous pouvez  mieux gérer leurs troubles digestifs et améliorer leur qualité de vie.

    Besoin de plus d'informations ?

    Imane notre naturopathe spécialisée en SOPK vous propose des consultations téléphoniques pour discuter de vos problématiques personnelles.